You are here

Recommandations gouvernementales dans la pratiques des activités nautiques en eau vive

En contexte de pandémie, la Direction de la Santé publique règlemente et encadre la pratique des sports de plein-air. Il est important de bien connaitre les règles en vigueur et de les appliquer. La fédération Eau vive Québec représente les clubs et écoles de sports d'eau vive auprès du Gouvernement afin de s'assurer que les règles mises en place soient sécuritaires et réalistes. La fédération publie régulièrement une mise à jour de ces règles, en fonction de l'évolution de la situation.

Eau Vive Québec publie sur son site web les recommandations gouvernementales. On vous invite à vous y référer souvent.

Le 3 mars dernier, le Gouvernement annoncait de nouvelles mesures et le Grand Montréal demeure une zone rouge jusqu’à nouvel ordre. Il y aura peut-être des nouveautés dans quelques temps. Restez à l’écoute! 

 

Voici donc les mesures s’appliquant en zone rouge et orange depuis le 26 février:

Activités pratiquées dans un lieu extérieur:

Les activités extérieures, incluant celles encadrées (cours, entraînement, activités guidées, etc.), sont permises, mais limitées à un groupe d’au maximum 8 personnes autant en zone rouge qu’en zone orange. Pour celles-ci, une personne responsable de l’encadrement ou de la supervision peut s’ajouter au groupe.

L’accès aux installations permettant aux participants de se préparer à l’activité (chausser les patins, farter les skis, etc.), de se réchauffer ou de consommer leur lunch est également permis, dans le respect strict des règles sanitaires en vigueur. Les vestiaires doivent demeurer fermés.

 

Activités pratiquées dans un lieu intérieur:

En zone rouge, seules les patinoires et les piscines sont ouvertes. Les activités pratiquées individuellement, en dyade ou avec les occupants d’une même résidence privée sont permises. Les vestiaires doivent demeurer fermés, à l’exception de ceux utilisés pour les activités aquatiques.

En zone orange, les activités pratiquées individuellement, en dyade ou avec les occupants d’une même résidence privée sont autorisées. Les vestiaires doivent demeurer fermés, à l’exception de ceux utilisés pour les activités aquatiques.

 

Tant dans un lieu extérieur qu’intérieur:

Dans tous les cas, les situations de jeu, les compétitions et les spectateurs ne sont pas autorisés, et une distance minimale de deux mètres entre les personnes doit être maintenue en tout temps, sauf s’il s’agit des occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu. Les cours privés à une personne ou aux occupants d’une même résidence privée sont autorisés.

À noter qu’il est de la responsabilité des gestionnaires de site de déterminer le nombre maximal de personnes pouvant pratiquer une activité au même endroit au même moment, selon la capacité d’accueil du lieu ou de l’infrastructure. Cette capacité doit permettre de restreindre les contacts entre les personnes et entre chaque groupe, de façon à ne pas créer de rassemblement. Une gestion de l’achalandage doit également être effectuée. Ainsi, dans la mesure du possible, les participants sont invités à arriver prêts à réaliser leur activité.

 

Ce qu’il faut retenir : en zone rouge à partir du 26 février et pour le temps de la relâche nous pourrons

  • reprendre les activités (individuelles, avec un partenaire d'entraînement ou en bulle familiale) dans les piscines et les arénas

  • faire des activités organisées ou supervisées par un intervenant (instructeur/entraîneur) à 8 à l’extérieur.

Vous pouvez aussi consulter cette infographie qui résume les consignes en vigueur dans les zones rouge et orange. (cliquez ici)

 

Pour connaitre les règles actuellement en vigueur et les pratiques recommandées dans la pratique des activités nautiques en eau vive, cliquez sur ce lien:

Recommandations pour la pratiques des activités nautiques en eau vive